Réunion CRPF - Avenir du douglas face au réchauffement climatique

Réunion CRPF - Avenir du douglas face au réchauffement climatique

Réunion CRPF - Avenir du douglas face au réchauffement climatique

Peuplement de douglas de 47 ans

Peuplement de douglas de 47 ans

Discussions sur le douglas face au réchauffement climatique

Discussions sur le douglas face au réchauffement climatique

Plantation de 2009 - 8 provenances de douglas

Plantation de 2009 - 8 provenances de douglas

Plantation de 2009 - 8 variétés de douglas

Plantation de 2009 - 8 variétés de douglas

Le 22 octobre 2021, le CRPF BourgogneCentre Régional de la Propriété Forestière – a organisé une réunion forestière sur le thème « Avenir du douglas face au réchauffement climatique » à Toulon sur Arroux puis DetteySaône et Loire - Bourgogne. Etaient présents des experts forestiers, des gestionnaires forestiers professionnels, des techniciens forestiers indépendants, des coopératives forestières, des exploitants forestiers et des représentants de divers organismes de la filière forêt/bois. Des peuplements de douglas de différents âges ont été visités, ainsi que des parcelles tests, pour comprendre les effets du dérèglement climatique sur nos forêts, et pour trouver des solutions.


Peuplements de douglas de plaine de 1974

Ce peuplement de douglas de 47 ans à Toulon sur Arroux a été géré en futaie régulière, l’éclaircie est marquée et vient d’être vendue à environ 95 €/m3 sur pied. Avant éclaircie, le diamètre moyen des arbres du peuplement est de 1.6 m3, pour un diamètre moyen de 41.2 cm, et une surface terrière de 28.5 m². Les bois sont de qualité moyenne, notamment à cause des nécroses cambiales présentes sur une grosse proportion des tiges – 28% du peuplement - le gestionnaire forestier a marqué la 5ème éclaircie avec un prélèvement de 35 m3/ha en supprimant les bois les plus nécrosés. Malgré la faible altitude de 339m, le peuplement ne présente pas beaucoup de dépérissants, mais 65% des tiges sont considérées en état de stress.et la régénération naturelle commence à s’installer. L’éclaircie va la favoriser cette régénération qui sera utile au renouvellement du peuplement, que ce soit en futaie régulière ou en futaie irrégulière. Quelques feuillus parsèment ce peuplement, ils sont gardés pour la diversité.

Plantation résineuse mélangée 2020 sur sol pauvre

Cette plantation de Toulon sur Arroux de 2020 a été réalisée à l’automne, sous une ancienne ligne électrique, après un broyage de la végétation et un décompactage. Les essences plantées en mélange ont été : deux provenances de douglas, du cèdre de l’atlas, du pin maritime et du sapin de Bornmuller. Ces essences ont été choisies pour leur résistance aux sécheresses et aux stress hydriques, un suivi est en place pour analyser les taux de reprises et la croissance des essences dans ce peuplement. Pour l’instant, les taux de reprises varient de 75 à 98%.

Plantation de douglas de provenances mélangées de 2009

Suite à la sécheresse de 2003, le précédent peuplement de douglas de Dettey a été coupé à 24 ans, puis replanté avec 8 variétés différentes de douglas : Darrington-VG, La Luzette-VG, Washington2-VG, Californie-VG, France1-VG, France2-VG, France3-VG et Seed Zone 403. Ce peuplement est situé sur un versant sud très pauvre. Un suivi est réalisé depuis la plantation, pour contrôler les taux de reprise et la croissance. Les premières conclusions nous montrent que les taux de reprises sont sensiblement les mêmes suivant les provenances, et que leur croissance est quasiment identique hormis la provenance Californie un petit peu en retrait. Le peuplement continuera d’être suivi pour comparer les différentes provenances tout le long de la vie du peuplement.

    
N’hésitez pas à contacter Taurë pour une visite conseil, un diagnostic, un inventaire, un document de gestion, ou tout autre service pour une gestion durable de votre forêt.