Taurë définition

Que signifie le terme Taurë et pourquoi avons nous choisi ce nom pour notre marque ? Retrouvez la définition et les raisons de l'emploi de ce mot.

Qu'est-ce que Taurë ?

Taurë écrit en Elvish

Le mot Taurë est issu d’une langue qui a été inventé au début du XXème siècle par l’écrivain J. R. R. Tolkien, le Sindarin. Cette langue imaginaire créée aux environs de 1920 est utilisée dans ses romans de la Terre du milieu jusqu’à 1973 à sa mort, bien qu’inachevée. Plusieurs traductions peuvent être utilisées : bois, forêt, grande forêt.

Consultez la page dédiée au terme taurë dans Elfdict, le site dédié aux langages de Tolkien.

Taurë a été choisi pour nom de la société de Romain Rozand pour le symbole de ce mot : le bois et la forêt sont ses domaines de compétence.
Le logo a d’ailleurs été pensé dans cet esprit, avec un feuillu et un résineux l’un représentant les racines de l’autre. Si on retourne le logo, le résineux évoque alors les racines du feuillu. Le logo symbolise la diversité de l’activité dans la filière forêt/bois, la biodiversité et la gestion durable, le cercle représente le réseau autour de la société et l’unité de celui-ci.

Le terme n'a donc rien à voir avec la définition d'une "taure", nom féminin technique, qui désigne une génisse, une jeune vache qui n'a pas encore été saillie, qui n'a donc pas porté de veau, ou en boucherie, une jeune vache pleine qui n'a pas encore vêlé.
Ce mot n'est plus guère employé de nos jours. Si on l'utilise encore, c'est plutôt dans le Poitou et au Québec.

Voyez la définition d'une taure dans Wikitionnaire

Signalons aussi le peuple antique des Taures, qui vivaient sur les Monts de Crimée, au bord de la Mer Noire.