Régénération naturelle de chêne - Travaux jardinatoires

Semis de chêne

Semis de chêne

Régénération naturelle de douglas avant une 3ème éclaircie

Régénération naturelle de douglas avant une 3ème éclaircie

Régénération naturelle de chêne avant travaux jardinatoires

Régénération naturelle de chêne avant travaux jardinatoires

Régénération naturelle de douglas acquise

Régénération naturelle de douglas acquise

Houppiers avant passage en nettoiement

Houppiers avant passage en nettoiement

Régénération naturelle de douglas sous la neige

Régénération naturelle de douglas sous la neige

Régénération naturelle d'épicéa commun

Régénération naturelle d'épicéa commun

Régénération naturelle de chêne avant travaux de dégagements

Régénération naturelle de chêne avant travaux de dégagements

Régénération naturelle de douglas à différents stades

Régénération naturelle de douglas à différents stades

Régénération naturelle de douglas

Régénération naturelle de douglas

La régénération naturelle correspond à la faculté d’un peuplement à se renouveler par la germination de ses graines : les arbres donnent naissance à de nouveaux individus. Ces arbres issus de graine sont dits de franc-pieds, comparativement aux arbres issus de rejets de souches. Les arbres de franc-pieds ont des souches saines, des fûts plus rectilignes et développent un fil droit. Ils renouvellent la génétique des arbres en place, ce sont ces tiges qui vont être favorisées tout au long de la vie du peuplement.

Pourquoi régénérer une forêt ?

Plusieurs raisons peuvent amener à régénérer un peuplement : des arbres vieillissants, un manque de densité de bois d’œuvre, une volonté d’amélioration de la génétique, un changement de mode de gestion, une volonté d’irrégulariser un peuplement Il est envisageable de régénérer naturellement la plupart des peuplements, feuillus comme résineux, mais il faut parfois s’armer de patience : la régénération n’apparaît pas automatiquement, il faut parfois attendre plusieurs rotations de coupes avant de la voir apparaître et dans d’autres cas, il est difficile de la contenir. Il faut donc l’envisager au bon moment et dans des conditions favorables.

Peut-on régénérer des feuillus ? Des résineux ?

Les feuillus comme les résineux peuvent être régénérés, on peut également les mélanger. Suivant la vitesse de pousse des semis, il faut favoriser certaines essences par rapport à d’autres pour garder ou développer un mélange. Les peuplements mélangés résistent mieux aux aléas climatiques, et certaines essences se comportent favorablement les unes avec les autres.

Plantation ou régénération naturelle ?

Les propriétaires actuels sont souvent confrontés à un choix entre plantation et régénération. Il est n’est pas nécessaire d’opposer ces deux modes de renouvellement de peuplements, on peut très bien planter une partie de propriété et en régénérer une autre, et ces deux modes peuvent très bien être intégrés dans une même parcelle. Parfois, on vient compléter une régénération naturelle qui n’est pas acquise sur une partie de la parcelle par une plantation.

Quel est le coût d'une régénération naturelle feuillue ?

L’avantage d’une plantation est d’en connaître le coût total avant travaux. Les coûts des travaux sont connus pour chaque poste : mise en andains, broyage, création de potets, coûts des plants en racines nues, en godets, protections diverses, répulsifs, mise en place des différentes opérations… Il est beaucoup plus difficile de prévoir les coûts de régénération naturelle, puisqu’on ne sait d’abord pas où les semis vont se développer, ni à quelle vitesse, et quelle végétation va concurrencer nos semis. Les différentes opérations qui sont envisagées après avoir repéré les collectifs de semis sont des dégagements, des nettoiements, des dépressages, des tailles de formation, des délianages. Le coût d’un passage en intervention sur une régénération naturelle feuillue est estimé en moyenne à 100€/ha, pour l’ensemble ou partie de ses opérations.

Les travaux jardinatoires, qu'est ce que c'est ?

Les travaux jardinatoires interviennent régulièrement dans la gestion forestière durable en futaie irrégulière. C’est un terme qui regroupe un ensemble de travaux qui peuvent être réalisés : les travaux sont réalisés si nécessaire, on n’intervient pas s’il n’y a pas d’utilité. Sur une même parcelle les travaux ne seront pas forcément les mêmes partout. Les travaux jardinatoires sont essentiels pour régénérer naturellement un peuplement de chênes.

Quels sont les travaux jardinatoires ?

Les différents travaux qui peuvent être réalisés sont les suivants :

  • Dégagements/nettoiements : favoriser les essences objectives face à une végétation concurrente. On prélève autour du plant ou du semis pour lui laisser de la lumière.
  • Dépressage : favoriser les tiges objectives face à la concurrence d’autres semis. On réduit la densité des semis pour favoriser les plus jolis.
  • Taille de formation : améliorer la qualité d’une tige. On forme une tige pour qu’elle soit le plus droit possible en prélevant les branches mal conformées.
  • Elagage : améliorer la qualité d’une tige. On élague sur un maximum de hauteur pour produire du bois sans nœuds.
  • Délianages : favoriser la rectitude des tiges. On coupe le chèvrefeuille pour éviter qu’il torsade les tiges.
  • Enrichissements : combler les manques de régénération. On plante des essences objectives quand elles ne sont pas présentes sur des parties de parcelles.
  • Mise en place de protection : protéger les semis et plants contre les attaques de gibier. On évite les frottis et abroutissements des cervidés.

Pour définir les travaux à réaliser, on peut mettre en place un diagnostic de régénération : on cartographie quels travaux sont à réaliser à quels endroits. On peut aussi intervenir directement dans les parcelles sans avoir définit les opérations au préalable : l’opérateur réalise les opérations nécessaires dès qu’il repère un collectif de régénération.

Taurë conseille et accompagne les propriétaires forestiers, réalise les marquage de coupes pour favoriser l'apparition d'une régénération naturelle, et réalise les travaux jardinatoires.