Visite chez un propriétaire forestier à Marly sur Arroux

Derrière les participants, le plus gros hêtre de la forêt

Derrière les participants, le plus gros hêtre de la forêt

Plantation mélangée douglas mélèze

Plantation mélangée douglas mélèze

Discussions en forêt dans le bois de Garnay

Discussions en forêt dans le bois de Garnay

Des feuillus poussent naturellement dans la plantation douglas mélèze

Des feuillus poussent naturellement dans la plantation douglas mélèze

Les participants à la réunion forestière

Les participants à la réunion forestière

Romain Lachèze du CRPF Bourgogne présente la plantation douglas mélèze

Romain Lachèze du CRPF Bourgogne présente la plantation douglas mélèze

Le 03 juin 2022, le CRPF Bourgogne – Centre Régional de la Propriété Forestière – a organisé une réunion forestière sur le thème « Visite chez un propriétaire forestier » à Marly sur Arroux – Saône et Loire – Bourgogne. Le propriétaire nous a présenté sa forêt, a fait part de ses modes de gestion, de sa façon de vendre du bois, de faire des travaux, et a abordé les difficultés qu’il rencontre et qu’il a surmonté. Etaient présents des gestionnaires forestiers professionnels, des techniciens forestiers indépendants, des experts forestiers, des stagiaires du CFPPA – Centre de Formation Professionnel pour adultes - de Velet et des propriétaires forestiers privés.

Présentation de la forêt

La forêt de 50 hectares se situe à Marly sur Arroux au Bois de Garnay. La forêt est idéalement située entre Gueugnon, Montceau les Mines, Toulon sur Arroux, Bourbon Lancy, Digoin… Facile d’accès, une piste forestière bord la propriété. D’abord acheteur de 20 hectares, le propriétaire hérite de 30 hectares et gère la forêt en un seul massif, essentiellement peuplé de chênes. Le peuplement dominant est le taillis avec réserves de chênes, sur un taillis de charme et de chêne.

Visite d’une plantation mélangée douglas mélèze

Une zone peu pourvue en chênes a été coupée puis replantée en douglas et mélèze. Ce choix a été fait pour diversifier les peuplements du massif forestier, et valoriser les parties les plus pauvres de la forêt. Le propriétaire fait ses dégagements de plantations lui-même.

Une coupe de grumes de chênes

En 2020, le propriétaire vend une coupe de bois d’œuvre de chênes de 500 m3 sur la totalité de sa propriété. Malgré le volume conséquent du lot, le pourcentage de prélèvement reste faible étant donné la forte densité de chênes. Ce faible prélèvement lui permet de faire des coupes régulières, sans déstructurer le peuplement.

Le bois de chauffage et les têtes de chêne

Des particuliers façonnent les houppiers de chêne en bois de chauffage pour leurs besoins personnels. Ces coupes se prolongent sur plusieurs années, de moins en moins de particuliers coupent du bois de chauffage.

Une plantation de chênes rouges d’Amérique

Une plantation de chênes rouges d’Amérique a été plantée il y a quelques années et est bien venante, les plants avaient été protégés grâce à des protections individuelles.

Des travaux jardinatoires suite à une coupe rase de taillis

Suite à un problème de communication, un particulier a coupé une zone de taillis à blanc au lieu de l'éclaircir. Le propriétaire programme des travaux jardinatoires, surtout des dégagements dans un premier temps, pour favoriser la régénération naturelle de chênes.