Construction d'une filière courte locale du bois sur le territoire de Luzy

La mairesse de Luzy en compagnie de Didier Josso sous préfet de la Nièvre - Luzy circuit court

La mairesse de Luzy en compagnie de Didier Josso sous préfet de la Nièvre - Luzy circuit court

Réunion sur un circuit court pour le bois à la scierie de Luzy

Réunion sur un circuit court pour le bois à la scierie de Luzy

Discussion sur un circuit court bois à Luzy

Discussion sur un circuit court bois à Luzy

Le 28 juin 2022, des Luzycois ce sont rassemblés pour construire une filière courte locale du bois sur le territoire de Luzy. Trois femmes sont à l’initiative de ce projet : Valérie Arnoud propriétaire forestier à Luzy, Jocelyne Guérin mairesse de Luzy, et Marion Coiseur activiste d’initiatives locales. Fortes d’un précédent projet de local paysan à Luzy, elles rassemblent les acteurs de la filière forêt bois pour mener à bien ce projet.

La filière bois luzycoise représentée du producteur au consommateur

Les trois porteuses de projet ont invité une sélection d’acteurs de la filière forêt bois locaux : le sous-préfet à la relance de la Nièvre Didier Josso, la Scierie de Luzy, un gestionnaire forestier professionnel, un gestionnaire forestier indépendant, un exploitant forestier, un débardeur à cheval, un bucheron sylviculteur, des propriétaires forestiers, des menuisiers, le Parc Naturel Régional du Morvan, tous à la fois acteurs de la filière et consommateurs de bois…

Du bois local pour le consommateur

Le constat vient des consommateurs qui cherchent du bois local, sans connaitre la provenance des bois. La plupart des menuisiers utilisent du bois venant de magasins de bricolages, avec souvent des produits venus des pays du Nord. Un menuisier présent s’approvisionne pourtant à la scierie de Luzy qui achète son bois exclusivement en Bourgogne.

Le douglas de la forêt à la scierie

L’après-midi, Valérie Arnoud a proposé une visite guidée de sa forêt de douglas de Luzy, en pensant à changer ses méthodes de sylviculture pour passer de la futaie régulière à la futaie irrégulière de douglas. Elle pense aussi à l’avenir de ses peuplements de douglas face aux changements climatiques et veut favoriser la régénération naturelle. La scierie de Luzy a ensuite été visitée et présentée par son gérant Thomas Revelin, qui scie du douglas en majorité dans sa scierie.

Une façon de consommer du bois responsable

Beaucoup de sujets ont été évoqués comme : faciliter la consommation de bois local, communiquer sur une filière courte de consommation du bois qui existe déjà, le salaire des entrepreneurs de travaux forestiers qui est souvent dérisoire, la pénibilité du travail du bois, les méthodes de sylviculture face au réchauffement climatique, la valorisation d’essences diverses et feuillus précieux, le débardage à cheval comme complément au débardage mécanisé…