Réunion CRPF – Sylviculture face au réchauffement climatique

Réunion CRPF - Sylviculture face au réchauffement climatique

Réunion CRPF - Sylviculture face au réchauffement climatique

Réunion CRPF - Sylviculture face au réchauffement climatique

Réunion CRPF - Sylviculture face au réchauffement climatique

Réunion CRPF - Sylviculture face au réchauffement climatique

Réunion CRPF - Sylviculture face au réchauffement climatique

Réunion CRPF - Sylviculture face au réchauffement climatique

Réunion CRPF - Sylviculture face au réchauffement climatique

Le 18 septembre 2020, le CRPFCentre Régional de la Propriété Forestière – a organisé une réunion forestière sur le thème « Face aux incertitudes du changement climatique : la diversification des essences – Autécologie et sylviculture » à St Aubin en Charollais au Bois du Riollot – Saône et Loire – Bourgogne, proche du château de Digoine, entre Charolles, Paray le Monial et Génelard. L’après-midi a été consacré à la visite d’une forêt mélangée de diverses essences, feuillues et résineuses.

Le bois du Riollot, une forêt tournée vers l’avenir

La forêt visitée est très hétérogène, les générations précédentes de propriétaires ont volontairement introduit diverses essences au fur et à mesure du temps : du pin sylvestre, du douglas, du chêne rouge d’Amérique… Aujourd’hui encore, les actuels propriétaires forestiers continuent de favoriser les mélanges d’essences dans la continuité de la gestion appliquée depuis des décennies.

Le changement climatique en forêt

Le changement climatique nous impacte tous, les conséquences sont visibles avec les forts épisodes de sécheresse de 2018, 2019 et 2020, des chaleurs excessives à toutes les saisons, avec des canicules en été, pas de froid en hiver… Les effets sont visibles en forêt : les scolytes pullulent dans les épicéas, les sapins pectinés sèchent sur pied, la chalarose continue sa progression sur les peuplements de frênes, la chenille « Bombyx Disparate » dévore les charmes, hêtres, chêne, les pins sylvestres souffrent de sécheresse… C’est notre rôle de forestier d’anticiper l’augmentation des effets du changement climatique en adaptant nos méthodes de sylviculture et les essences futures.

Constatations des effets du réchauffement climatique dans le Charollais

Au bois du Riollot, il est intéressant de constater les effets des dernières sécheresses. Dans l’ensemble, le bilan est plutôt positif puisque les peuplements mélangés résistent mieux aux différents aléas. Certaines observations sont étonnantes :

  • Les pins sylvestres, considérés comme étant résistants à la sécheresse, sont en train de jaunir, ils ont assez peu d’avenir
  • Les douglas, dont on pensait qu’ils ne résisteraient pas au manque d’eau, sont bien verts et en pleine forme
  • Les épicéas, bien qu’en plaine et complètement hors station, sont vivants, pas de trace de scolytes pendant la visite.

Intérêts d’une forêt mélangée


Le mélange d’essences a été abordé dans l’un de nos précédents articles « Peuplements forestiers mélangés, production et biodiversité », nous rappelons ici uniquement les intérêts :

Pratiques sylvicoles les plus adaptées face au réchauffement climatique

Pour éviter des catastrophes sylvicoles, on peut tout d’abord appliquer quelques règles simples :

  • Favoriser l’existant : les arbres ont poussé depuis plusieurs années dans les peuplements, c’est logique de les favoriser avant de changer complètement d’essences si possible.
  • Programmer des coupes régulières de faible intensité : ça permet de suivre au plus près les peuplements, les dépérissements… et surtout de réagir vite sans trop stresser les peuplements.
  • Favoriser les essences les plus résistantes : lors des martelages, on le fait naturellement, puisqu’on favorise les arbres les plus vigoureux.

La futaie irrégulière est une pratique bien adaptée au changement climatique, c’est une gestion forestière durable dynamique dont les objectifs sont les suivants :

  • Améliorer le peuplement par la qualité des bois
  • Augmenter la valeur de la forêt et de son patrimoine
  • Obtenir des revenus soutenus et réguliers
  • Produire des gros bois de qualité

 

Vous pouvez nous contacter pour des conseils, visiter et gérer votre forêt, renouveler votre plan simple de gestion en intégrant de nouvelles techniques de gestion… Nous proposons différents outils et services : visite-conseil, gestion forestière, sylviculture, formations, rédaction de CBPS+ - Code de Bonnes Pratiques Sylvicoles avec un programme de coupes et travaux et une cartographie intégrée, rédaction de PSG – Plan Simple de Gestion…

Définitions

Autécologie : l’état des individus dans leur milieu
Sylviculture : technique pour gérer et améliorer un peuplement forestier
Biodiversité : la diversité des espèces vivantes présentes dans un milieu