Créer son entreprise de vente de bois de chauffage

Pile de bois de chauffage en 4 mètres

Pile de bois de chauffage en 4 mètres

Pile de bois de chauffage en 2 mètres

Pile de bois de chauffage en 2 mètres

Créer une entreprise de vente de bois de chauffage tente beaucoup de monde, en particulier en milieu rural. Qui n’a jamais pensé en faisant son bois de chauffage personnel, et si j’en faisais mon métier ? Pourquoi ne pas changer de métier pour travailler à l’air libre ? Commencer avec une petite entreprise et la développer au fur et à mesure des années est le rêve de bon nombre d’entrepreneurs. Avant de sauter le pas, cet article vous permettra de savoir si ce métier est fait pour vous, si votre projet d’entreprise est rentable, vous trouverez aussi bon nombre de données et prix indicatifs.


Avant-propos sur la vente de bois de chauffage illégale


La vente de bois de chauffage parait assez simple à première vue, mais il est important de savoir que 80% du bois de chauffage est vendu illégalement. C’est peut-être votre cas, attention gagner sa vie en vendant du bois de chauffage c’est plus difficile que « d’arrondir les fins de mois ». De plus, cette concurrence déloyale est à prendre en compte, ce sera votre principal concurrent. Pour vous renseigner, rien de plus facile, il suffit de parcourir les journaux et sites de petites annonces.

Les bonnes questions à se poser avant de créer son entreprise


Comme avant toute création d’entreprise, vous devez vous poser un certain nombre de questions :

  • Quels sont mes objectifs à court, moyen et long terme ?
  • Est-ce que je veux créer une activité complémentaire ou une activité à plein temps ?
  • Quel temps est-ce que je peux et je veux accorder à cette activité ?
  • Ai-je le soutiens de ma famille, de mes amis ?
  • Est-ce qu’il y a un marché ?
  • Quels sont mes concurrents ?
  • Est-ce que je me sens capable de gérer une entreprise ?
  • Qui seront mes fournisseurs potentiels ?
  • Qui seront mes clients et comment les trouver ?
  • Est-ce que je peux vivre de cette activité ?
  • Quel niveau de rémunération ai-je besoin à court terme, quelle rémunération est-ce que j’espère à moyen terme ?

Il n’est pas forcément simple de répondre à ces questions, et déjà une première réflexion s’impose. Il vaut mieux ne pas se précipiter et bien préparer le lancement de son entreprise, une fois que l’entreprise est créée on n’a plus le temps de répondre à toutes ces questions.

Quel statut choisir pour son entreprise ?


Suivant les activités que vous choisissez d’exercer, on peut regrouper 3 grandes catégories avec les principales conditions :

  • Prestation d’exploitation forestière pour autrui et commerce de bois : exploitant forestier affilié à la MSA – Mutualité Sociale Agricole. Vous récupérez la TVA sur les achats, il n’y a pas de limite de chiffre d’affaire.
  • Commerce de bois avec un chiffre d’affaire inférieur à 85 800€ : possibilité de créer une mico-entreprise de commerce en franchise de TVA, vous êtes affiliés à l'URSSAF – Union de Recouvrement des Cotisations de Sécurité Sociale et d’Allocations Familiales. Simple à gérer, vous pouvez uniquement exploiter le bois que vous vendez sans possibilité de faire de prestation. Vous ne récupérez pas la TVA sur les achats mais les charges sont moins élevées.
  • Commerce de bois avec un chiffre d’affaire supérieur à 85 800€ : exploitant forestier affilié à l’URSSAF. Il faut en plus faire une demande de levée de présomption de salariat à la MSA pour pouvoir faire des prestations d’exploitation, avec une limite de chiffre d’affaire. Vous récupérez la TVA sur les achats, il n’y a pas de limite de chiffre d’affaire.

Si vous choisissez de faire des prestations d’exploitation forestière en abattage ou en débardage, Il vous faudra nécessairement obtenir une levée de présomption de salariat auprès de la MSA. La MSA délivre ce document à condition que vous en fassiez la demande, mais vous devez aussi  satisfaire l’une ou les deux conditions suivantes :

  • Être titulaire d’un diplôme forestier de niveau IV (niveau bac)
  • Justifier d’une expérience suffisante dans le domaine de l’activité

C’est une commission qui décide de votre capacité à obtenir la levée de présomption de salariat.

Achat de bois de chauffage


Quels vont être vos fournisseurs, sous quelle forme voulez-vous acheter vos marchandises ? Vous devez prendre en compte le matériel dont vous disposez et le temps que vous voulez y consacrer. Si vous comptez vous équiper d’un combiné, il vous faudra du bois calibré qui coûte plus cher.
Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Achat de bois de chauffage sur pied : en Bourgogne il se vend en moyenne à 5 €/stère, avec des variations de 3 à 7 €/stère. Vous pouvez vous approvisionner directement chez les propriétaires forestiers privés, mais aussi chez les gestionnaires forestiers professionnels, les experts forestiers, les coopératives forestières.
  • Achat de bois de chauffage bord de route : les longueurs classiques sont 1m, 2m, 4m et BTL – bois toutes longueurs avec des prix en Bourgogne qui varient de 19€/stère HT à 35€/stère HT suivant les produits, le séchage et la qualité de bois. Les produits les plus recherchés sont le 2m calibré et le 4m, qui se négocient respectivement 25€/stère HT et 29 €/stère HT en moyenne en Bourgogne. Ce sont principalement les exploitants forestiers et les coopératives forestières qui vendent du bois de chauffage bord de route.
  • Achat de bois de chauffage livré : pour du bois de chauffage livré par grumier, il faut compter 8 à 10 €/stère HT pour un approvisionnement à 100 km à la ronde.
  • Achat de bois bûche : vous pouvez vous approvisionner directement en bois bûche, en moyenne il faut compter un prix départ hors transport de 42 à 55 €/stère HT.

Après avoir défini votre mode d’approvisionnement, il vous reste à trouver vos fournisseurs.

Vente de bois de chauffage


Quels vont être vos clients, particuliers ou/et professionnels ?

  • Vendre du bois de chauffage à des professionnels : vous devez prospecter des professionnels qui cherchent à se faire approvisionner. Ce sont des professionnels qui se situent aux abords des métropoles et aux abords des côtes françaises, notamment la côte ouest et les côtes méditerranéennes. Vous pouvez vendre du bois en vrac, ou en palettes.
  • Vendre du bois de chauffage à des particuliers : vous devez absolument proposer un service de livraison, et vous pouvez proposer de ranger le bois. Vous pouvez proposer plusieurs produits de différentes longueurs, de diverses essences, des allume-feux, des produits pour barbecue, et même compléter avec des ventes de granulés de bois, du charbon…

Le matériel d'exploitation de bois de chauffage


Suivant vos objectifs, le matériel peut être très varié parmi (liste non exhaustive) :

  • Tronçonneuse : c’est outil est indispensable
  • Fagoteuse : pour façonner du bois en 1m
  • Tracteur et remorque forestière : pour débarder du bois en forêt et/ou pour approvisionner un deck, manutentionner du bois…
  • Fendeuse : ce matériel n’est pas très productif pour les professionnels
  • Scie circulaire : en complément de la fagoteuse, principalement utilisé pour scier du bois de 1m
  • Combiné à bois : matériel le plus utilisé aujourd’hui, différents modèles existent pour toutes tailles d’entreprises et tous types de bois, et diverses options sont compatibles avec les combinés.
  • Cribleur : pour nettoyer le bois d’impuretés avant son conditionnement
  • Séchoir : pour diminuer le taux d’humidité plus rapidement
  • Camionnette de livraison : pour les livraisons à des particuliers. Attention à bien respecter le PTAC – Poids Total Autorisé en Charge
  • Grumier : cette activité est souvent sous-traitée, mais vous pouvez vous équiper pour transporter le bois depuis les bords de route en forêt jusqu’au dépôt, pour manutentionner…
  • FMA – Fond Mouvant Alternatif : pour les livraisons chez les professionnels, cette activité est souvent sous-traitée

Pour connaitre le prix du matériel dont vous avez besoin, contactez directement les fabricants et les revendeurs locaux. Le matériel d’occasion peut permettre de minimiser les frais lors de la création de l’entreprise, mais il faut anticiper son renouvellement.

Quelle quantité de bois de chauffage en stock ?


Trop souvent minimisé voir oublié, il est indispensable de bien définir son besoin de stock, qui est variable suivant les saisons. Ça implique de mobiliser de la trésorerie qui doit être financée.

  • Pour les approvisionnements en bois bûche : hors saison un stock d’un à deux camions est suffisant si le bois est sec ou ressuyé. En pleine saison, il ne faut pas hésiter à augmenter le stock pour éviter des ruptures d’approvisionnement.
  • Pour les approvisionnements en bois rond : le stock doit être au plus haut en été, pour avoir du bois sec dès le début de la saison de chauffe et de se libérer le maximum de temps pour les livraisons. De plus, le bois stocké pendant l’été sèche plus vite.

Attention à anticiper ce stock et ce besoin en trésorerie en le finançant.

Taux de conversion et cubage du bois


Voici à titre indicatif quelques taux de conversion de bois :

  • 4m : 1 stère de 4m = 1 stère
  • 2m calibré : 1 stère de 2m = 0.9 à 1 stère
  • 2m qualité tête : 1 stère de 2m = 0.6 à 0.8 stère

Quand vous vendez du bois de chauffage attention à appliquer les taux de conversion suivants en fonction des longueurs :

  • 50 cm : 0.8 m3 apparent
  • 33 cm : 0.7 m3 apparent
  • 25 cm : 0.6 m3 apparent

Pour cuber une grume, la formule est la suivante : PI * diamètre² / 4 * longueur

Administratif et paiements


Le temps passé à gérer la partie administrative est trop souvent sous-estimée, elle peut être déléguée mais ça a un coût.
Les incidents de paiement sont monnaie courante et plus spécialement pour les ventes aux particuliers. Pour sécuriser vos paiements, deux modes de paiement sont plus sûrs :

  • Le paiement en espèce, qui impose le dépôt en banque régulièrement et oblige à transporter un cumul de grosses sommes d’argent.
  • Le paiement par carte bancaire sur un terminal de paiement qui présente l’intérêt de s’assurer les paiements, sans prendre de risque d’impayé ni de transport d’espèces. Les terminaux de paiement s’adaptent sur un smartphone et peuvent être utilisés partout.

La TVA à appliquer sur la vente de bois destinés à l’énergie est de 10%.


Publicité

Pour vous faire connaître, la publicité est indispensable. Le bouche à oreille permet de fidéliser une clientèle, mais ne permet pas tout seul de développer son entreprise. Certaines publicités sont ou peuvent être gratuites : réseaux sociaux, site internet, petites annonces, panneaux publicitaires… Plus votre objectif en volume est important, plus les frais liés à la publicité seront élevés.

Rentabilité du bois de chauffage

Avant de se lancer, mieux vaut avoir une approche de la rentabilité de votre entreprise. Pour cela vous devrez établir un prévisionnel, un comptable vous aidera à le créer.
Pour vous aider à faire un rapide calcul de marge commerciale (ventes – achats), la marge réalisée par les détaillants de bois de chauffage est généralement de 15 €/stère HT. Vous allez vite vous rendre compte qu’une entreprise de vente de bois de chauffage d’une personne qui se fait approvisionner en bois rond et qui vend moins de 2500 stères par an n’est pas rentable, même en minimisant les frais et les investissements au maximum. En Bourgogne par exemple ça représente un chiffre d’affaire d’environ 115 000€ HT.
Si vous décidez d’exploiter votre bois vous-même, vous aurez besoin de vendre un volume beaucoup moins important. En Bourgogne, le prix moyen pour l’abattage de 2m et de 4m est d’environ 10€/st HT, le débardage de ces produits est en moyenne de 5.50€/st HT.


Suivi de l'entreprise et partenaires : nos conseils


Il est très important de se faire accompagner avant de démarrer son entreprise et pendant toute la durée en suivant divers indicateurs : volume vendu, chiffre d’affaire, stock, nombre de clients, de nouveaux clients…
Voici quelques conseils pour développer une entreprise de bois de chauffage saine :

  • Livrer les bonnes quantités
  • Garder une qualité de bois constante
  • Satisfaire ses clients
  • Editer les factures au fur et à mesure des ventes
  • Suivre les paiements et relancer les clients dès le premier jour de retard
  • Suivre le volume hebdomadaire vendu en pleine saison et mener des actions si l’objectif n’est pas atteint
  • Suivre le volume mensuel toute l’année
  • Avoir un tableau de suivi de stock à jour
  • Avoir un stock plein avant le début de saison
  • Ne pas hésiter à faire des promotions en basse saison
  • S'entourer de partenaires : expert comptable, banque, assurance, fournisseurs...


Êtes-vous prêt à créer votre entreprise de vente de bois de chauffage ?


Si vous êtes arrivé jusque-là c’est que vous n’êtes pas découragé par l’ampleur des éléments à prendre en compte et à appliquer. En étant bien préparé et accompagné, vous mettez toutes les chances de votre côté pour augmenter la longévité de votre entreprise, lui faire prendre de la valeur, et vivre correctement de votre métier.