Réunion forestière controverse - Pratiques sylvicoles et société, un accord possible

Le 06 juin 2023 l’Union Régionale des Communes Forestières et Fibois Bourgogne Franche-Comté ont organisé et animé une réunion forestière sur le thème : « Journée controverse – Pratiques sylvicoles et société, un accord possible ? » à Joux la VilleYonneBourgogne. Cette réunion thématique a pour but de faire rencontrer les différents usagers de la forêt, d’inviter chacun à s’exprimer sur ses attentes et à trouver des pistes d’amélioration.

Les objectifs de la réunion forestière controverse

Deux principaux objectifs ont été définis :

  • Rassembler les acteurs concernés par la controverse en limitant le nombre de participants par structure tout en veillant à une pluralité d’expression
  • Comprendre les positions des uns et des autres dans un dialogue apaisé en levant les idées reçues

Les participants

Cette réunion était ouverte au public et d’accès gratuit pour permettre à chacun de se rencontrer et de donner son avis. Pour permettre à chacun d’être représenté, les organisateurs ont invités une majorité d’organisations et d’associations usagères de la forêt. Les associations écologistes n’ont pas souhaité répondre ou participer, mais étaient présents :

Atelier « Pratiques sylvicoles »

Un atelier thématique « Pratiques sylvicole » a été proposé pour discuter autour des méthodes de sylviculture, des choix de gestion forestière, du matériel forestier, des techniques d’exploitation forestières

Atelier « Les attentes de la société sur la forêt »

L’atelier Thématiques sur « Les attentes de la société sur la forêt » était plus orienté sur les relations entre les différents usagers de la forêt, la légitimité de chacun d’être en forêt, les moyens mis en place pour partager l’espace naturel

Les pistes d’amélioration

Après une compilation des informations et des points de vue, de nombreuses pistes d’amélioration ont été proposées :

  • Diffuser largement les informations : exploitation forestière, randonnée pédestre, chasse…
  • Proposer des réunions découvertes de la forêt ouvertes à tous
  • Proposer plus largement des journées découverte de la forêt à l’école
  • Généraliser des chartes pour la chasse en intégrant les différents usagers de la forêt
  • Proposer des formations aux élus des communes
  • Communiquer de manière générale, et intégrer une communication sur les réseaux sociaux

La communication

Du point de vue unanime de tous les participants, la communication est le gros point faible des usagers de la forêt. Chacun communique auprès de son réseau, mais pas à destination du grand public. Les principales tensions entre usagers viennent d’une incompréhension et d’un manque de communication. Pour faciliter les échanges, un effort de chaque organisation est indispensable.


Cette réunion confirme un manque cruel de communication, en effet, seules les personnes présentes à la réunion connaissent les résultats des différents échanges, et malgré la forte mobilisation de représentants des propriétaires et professionnels forestiers, ces échanges restent malheureusement confidentiels.