Formation forestière : Calclim - Guide de stations sur plateaux calcaires

Régénératiuon de chênes sur plateaux calcaires

Régénératiuon de chênes sur plateaux calcaires

Zone d'application du guide de stations Calclim

Zone d'application du guide de stations Calclim

Carte des zones climatiques Calclim

Carte des zones climatiques Calclim

Chêne sur plateaux calcaires

Chêne sur plateaux calcaires

Mélange de feuillus sur plateaux calcaires

Mélange de feuillus sur plateaux calcaires

Feuillus sur plateaux calcaires

Feuillus sur plateaux calcaires

Le 23 juin 2021, le CRPF Bourgogne – Centre Régional de la Propriété Forestière – a organisé une formation forestière sur le nouveau guide « Calclim » à BouillandCôte d’OrBourgogne. La journée destinée aux professionnels a été organisée en deux étapes : une partie présentation du guide, et une partie pratique d’utilisation du guide en forêt. Etaient présents des gestionnaires forestiers professionnels, des techniciens forestiers indépendants et des techniciens de coopératives forestières, des experts forestiers, des techniciens de l’ONF – Office National des Forêts.

Calclim – qu’est-ce que c’est ?        

Calclim est le guide pour l’identification des stations et le choix des essences prenant en compte les changements climatiques. Ce guide compile et regroupe les nombreux autres guides existants pour simplifier leur utilisation, et mettre à jour les données face aux différents scénarios de réchauffement climatique.
La zone géographique couverte est appelée « Plateaux calcaires du Nord Est » et s’étend des Ardennes à l’Ain en passant par la Bourgogne et ses quatre départements : Côte d’Or, Nièvre, Yonne, la Saône et Loire est très peu prise en compte.

Que retrouve t’on sur les fiches de stations forestières Calclim ?

Différents éléments de déterminations et des informations sont présents sur chaque fiche :

  • Une photo de la station forestière type
  • Une carte générale de localisation de la station
  • Un schéma de topographie
  • Une liste des différentes espèces de plantes indicatrices à quantifier
  • Un croquis du ou des types de sols que l’on peut rencontrer
  • Les stations avec lesquelles on peut confondre
  • Le type de peuplement classique
  • Les potentialités de la station
  • La valeur patrimoniale de la station
  • La sensibilité des sols
  • Une liste des différentes essences autochtones et allochtones qui peuvent être implantées ou favorisées suivant le climat actuel et les différents scénarios de réchauffement climatique.
  • Des recommandations de gestion forestière


Comment utiliser Calclim ?

Avec le guide, des fiches de relevés stationnels sur les plateaux calcaires sont nécessaires : ce sont des fiches terrain sur lesquels on note les différentes indications rencontrées :

  • Topographie : sur un schéma, on note l’orientation de la placette forestière et sa situation.
  • Etude du type d’humus : les différents horizons de l’humus sont étudiés, on relève les différentes couches de décomposition
  • Etude pédologique : à la tarière ou à la pioche, on creuse le plus loin possible, souvent jusqu’à la roche mère sur ce type de sol. On étudie la texture du sol – argile, limon, sable - sa réaction à l’acide pour savoir si le sol est carbonaté, la quantité d’éléments grossiers et l’hydromorphie.
  • Composition du peuplement : les différentes essences qui composent le peuplement de la placette.
  • Relevé floristique : la flore rencontrée, classée en différents groupes d’espèces indicatrices.

Grâce aux données collectées sur le terrain, on suit la clé de détermination pour identifier la station forestière. On vérifie grâces aux différentes informations de la fiche pour confirmer le choix de la station avant d’utiliser la liste des essences.


Les essences conseillées sur les plateaux calcaires

Les essences sont réparties en 3 groupes : autochtones, allochtones, est celles considérées comme envahissantes (chêne rouge d’Amérique et robinier faux acacia)
Des couleurs indiquent l’adaptabilité des essences face au climat actuel, et aussi par rapport aux scénarios de réchauffement climatique envisagés. Avec le climat actuel, plus la couleur indiquée tend vers le vert foncé, plus elle est adaptée, plus elle tend vers le rouge, moins elle l’est. Pour les scénarios de risques face au réchauffement climatique, plus la couleur est claire moins il y a de risque, plus la couleur est foncée, plus le risque est élevé.

 

Définitions

  • Allochtone : qui a été amené sur la station forestière
  • Autochtone : qui est issu de la station forestière
  • Espèce indicatrice, plante indicatrice : ce sont des plantes qui poussent spontanément et donnent des indications sur le sol, notamment sur son PH et sur humidité.
  • Humus : c’est la première couche du sol, composée de végétaux à différents stades de décomposition.
  • Pédologie : c’est l’étude du sol, qui permet de collecter et d’analyser différentes données, notamment sa profondeur, son PH, sa texture…
  • Station forestière : c’est une zone homogène de terrain plus ou moins étendue.
  • Topographie : c’est la configuration du relief et de l’exposition du terrain.
  • Type de sol : on dénombre 3 types de textures : argileux, limoneux, et sableux. Ces trois types de textures mélangés en plus ou moins grandes quantités déterminent le type de sol.